Lyman Good est le premier combattant de l'UFC à révéler un test positif pour COVID-19


Qu'il l'ait ramassé à l'entraînement ou ailleurs, au moins Lyman Good était prêt à prendre les précautions nécessaires une fois qu'il avait commencé à présenter les symptômes du coronavirus. « Cyborg » a déclaré à ESPN qu'il avait commencé à se sentir mal il y a environ un mois, lors de la préparation du camp pour son combat planifié contre Belal Muhammad le 18 avril. Heureusement, il a pu se faire tester – les résultats sont revenus positifs pour COVID-19.

Finalement, Good, sa petite amie et l'un de ses entraîneurs ont tous été testés positifs. Forcer Good à s'auto-mettre en quarantaine tout en combattant les symptômes du virus. Heureusement, les tests de ses partenaires d'entraînement se sont révélés clairs, et Good lui-même a maintenant récupéré et testé clairement également.

« Je savais que quelque chose se passait », a déclaré Good à ESPN. «Je connais mon corps. J'ai traversé tout ça. J'ai subi beaucoup de blessures et beaucoup d'autres choses. Mais c'était différent. … En tant qu'athlète professionnel, nous poussons constamment notre corps. Pour moi, mon corps était comme ma vérification de point pour voir comment je me sens physiquement et tout. Et mon corps n'était tout simplement pas là du tout. « 

«Ma véritable préoccupation était vraiment mes coéquipiers, mes entraîneurs et tous ceux à qui j'étais exposé», a poursuivi Good. «Dieu nous en préserve, ils l'obtiennent, ils le propagent et quelqu'un d'autre tombe très malade. Je me sentirais responsable. « 

Good a déclaré à MMA Fighting à l'époque qu'il s'était retiré du combat en raison d'une blessure. Il a admis à ESPN qu'il avait caché son diagnostic au grand public (il l'a dit aux gens autour de lui), parce qu'il ne voulait pas «nourrir la peur». Il a cependant travaillé avec la Croix-Rouge pour faire don de ses anticorps afin de «prendre ce négatif et essayer de le transformer en positif».

« Nous ne voulions pas nourrir la peur, la peur imminente qui sévit dans la société maintenant », a déclaré Good. «C’est une pandémie, c’est une vraie chose qui se passe. Mais je ne voulais pas attiser les flammes. « 

Maintenant qu'il est en bonne santé, il aurait déjà repris l'entraînement. Good a dit à ESPN qu'il voulait « revenir sur une carte » bientôt et que même s'il était « hors service pendant un petit moment », il est maintenant « prêt à y retourner ». Si l'UFC trouve un moyen de recommencer à organiser des événements, il semble qu'il sera probablement dans leurs futurs plans de cartes de combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *