Désolé, mais Amanda Nunes ne défendra pas son titre le 9 mai sans un camp d'entraînement complet


La présidente de l'Ultimate Fighting Championship (UFC), Dana White, se prépare à organiser le retour de la promotion le 9 mai 2020 avec une distribution étoilée qui comprend provisoirement un combat de championnat co-principal entre la championne des poids plumes, Amanda Nunes, et la meilleure candidate , Felicia Spencer.

Il ne l'a apparemment pas dirigé par Nunes elle-même. Selon « Lionne », elle ne se battra pas le 9 mai, car elle préfère monter son retour un mois plus tard afin d'obtenir un camp d'entraînement complet.

« En fait, je ne me bats pas le 9 mai », a déclaré Nunes à CBS Sports. « Je vais me battre, (mais) je ne sais pas encore. Je ne pense pas que ce soit le bon moment pour moi de me battre en ce moment. Laissez ce coronavirus passer un peu pour que je puisse au moins avoir un camp complet », a-t-elle déclaré.

« Nous pouvons peut-être voir vers juin, (mais) voyons ce qui va se passer. Mais je ne me bats pas (9 mai). « 

Nunes n'a pas participé depuis la défaite de Germaine de Randamie à l'UFC 245 en décembre dernier. En outre, la récente pause sur les sports de combat due au coronavirus a gardé la plupart des combattants un peu plus détendus, vous ne pouvez donc pas lui reprocher de ne pas être en forme pour le moment.

Quant à Spencer, elle s'est mérité une chance au bracelet de 145 livres de Nunes – qui était initialement prévu pour l'UFC 250 à Sao Paulo, Brésil le 9 mai – après avoir battu Zarah Fairn Dos Santos à l'UFC Fight Night 169 en février dernier.

Cela dit, les plans de White pour organiser un événement de retour n'ont fait surface qu'il y a quelques semaines, et la plupart des combattants n'ont pas encore engagé en raison de l'incertitude des temps due à COVID-19. Mais au son du dernier communiqué de presse de la promotion, personne ne se battra de si tôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *