Sunday Punch: KO de l'année de Roy Jones Jr contre Virgil Hill


Une écrasante majorité des KO les plus mémorables et les plus brutaux de l'histoire de la boxe sont des coups de tête, mais il y a certains KO en corps qui vous feraient souhaiter que vous soyez inconscient au lieu de vous rouler à l'agonie sur la toile.

25 avril 1998 au Coast Coliseum de Biloxi, Mississippi. Roy Jones Jr venait de se venger de sa perte de DQ face à Montell Griffin en le détruisant à l'intérieur d'une manche. Virgil Hill avait été battu par Dariusz Michalczewski et avait ainsi perdu ses titres de poids lourds légers WBA et IBF.

Jones était le champion WBC au moment de ce combat, mais il n'y avait aucun titre en jeu ce soir-là, parce que le WBC l'avait déclaré «champion en récréation», probablement pour plusieurs mois d'inactivité.

Au quatrième tour, l'homme qui était considéré par beaucoup comme le boxeur n ° 1 au monde, une main droite vicieuse au corps a envoyé Hill en un instant. La douleur était perceptible, le son du coup de poing était fort et le combat était terminé, Virgil souffrant d'une côte cassée à la suite de ce tir écrasant.

Regardez la vidéo en haut de la page.

Jones Jr a finalement pris sa retraite en 2017 avec un record de 66-9 (47 KO), et malgré son triste déclin à partir de 2004, il sera toujours connu comme un grand de tous les temps. Hill a raccroché définitivement les gants en 2015, avec un record de 51-7 (24 KO). Le combat contre Jones a été la seule véritable perte à élimination directe de sa carrière. (Il a été arrêté par Jean Marc-Mormeck pour coupes dans les années 2000)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *