Paulo Costa de l'UFC ne se battra pas après l'âge de 36 ans, donnerait «volontiers» son cerveau pour la recherche


Il pourrait être un artiste à élimination directe et un bagarreur passionnant dans l'Octogone, mais cela ne signifie pas que le concurrent de poids moyen de l'UFC, Paulo Costa, ne se soucie pas des dommages au cerveau qui accompagnent le fait d'être un combattant professionnel du MMA.

À 28 ans, «  Borrachinha '' est en fait très préoccupé par l'état dans lequel il sera une fois qu'il aura raccroché les gants, ce qu'il a l'intention de faire dans environ huit ans, en espérant qu'il aura atteint tous ses objectifs dans l'Octogone en alors.

Dans une interview avec Ag Fight, Costa explique comment les symptômes des lésions cérébrales ont tendance à s'aggraver avec l'âge, il s'attend donc à appeler cela une carrière à l'âge de 36 ans, puis, après sa mort, donner son cerveau pour la recherche afin pour résoudre le problème à l'avenir.

«Nous savons que le cerveau est fait de cellules qui ne se régénèrent plus, nous ne pouvons que les perdre. En vieillissant, cette quantité de cellules diminue, donc vos réflexes deviennent plus lents, votre discours empire, vous oubliez des choses. Je fais quelques recherches quelques fois. Il y a Rose, de la famille Gracie, elle mène une campagne de don de cerveau, pour les combattants, il y a tout un champ de recherche à ce sujet. Je veux faire ma carrière le plus tôt possible, tout conquérir, alors je ne veux pas me battre après mes 36 ans. Je leur donnerais volontiers mon cerveau. « 

Bien qu'il n'y ait pas grand-chose que vous puissiez faire pour éviter complètement d'être frappé à la tête lors d'un combat de MMA ou lors d'une séance de combat, Borrachinha montre comment il existe des moyens de minimiser ces dommages, ce qui contribue déjà largement à empêcher que ces dommages ne s'aggravent. .

«C’est un problème assez grave, car nous ne disposons pas des données nécessaires pour savoir dans quelle mesure cela peut affecter chacun d’entre nous. Chacun aura des symptômes différents et réagira différemment à ce nombre de coups. Ce que vous pouvez faire, c'est vous battre d'une manière qui minimise ces coups à la tête. Pendant une séance d'entraînement, vous pouvez porter des équipements de protection, comme des casques. Cela peut vraiment minimiser les dégâts. Je porte de gros gants, je n'épargne jamais de gants MMA, je porte toujours des gants de 16 onces, donc je peux éviter les coups à la tête. »

Lors de sa dernière sortie, Paulo Costa (13-0) a battu le meilleur concurrent Yoel Romero par décision unanime, en août 2019. Cette victoire a mis le joueur de 28 ans dans une séquence de cinq victoires consécutives dans l'Octogone, avec des victoires sur Garreth McLellan, Oluwale Bamgbose, Johny Hendricks et Uriah Hall avant de battre le «soldat de Dieu».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *