M-1 Global annule une exposition de MMA à Saint-Pétersbourg en raison d'un «manque d'autorisation»


M-1 Global a été forcée d'annuler son événement MMA à Saint-Pétersbourg après avoir omis de demander la permission aux autorités gouvernementales locales.

La promotion russe devait tenir l'émission le 17 avril – son deuxième des quatre événements en dix jours – mais a annoncé plus tard son annulation sur les réseaux sociaux.

«Malheureusement, nous devons admettre que le tournoi de sélection en ligne fermé [porte] prévu pour aujourd'hui [17 avril] n'aura pas lieu. M-1 Global League et notre chaîne de télévision voulaient vraiment faire plaisir aux fans d'arts martiaux mixtes avec cet événement, mais dans les conditions de quarantaine actuelles, il n'était pas possible d'organiser un tournoi à part entière et de le diffuser pour des raisons techniques. Nous continuerons à faire des efforts pour organiser ce tournoi. »

Le président de M-1 Global, Vadim Finkelchtein, a ajouté plus tard que la promotion n'avait pas reçu l'autorisation nécessaire pour organiser le spectacle à Saint-Pétersbourg.

« Nous avons rapidement décidé de le faire », a déclaré Finkelchtein. «Mais nous avons réalisé que nous devons obtenir la permission des autorités. Les combattants n'ont tout simplement pas eu le temps de se préparer. Nous organiserons le tournoi plus tard lorsque tout sera prêt. »

La Russie compte actuellement 36 793 cas confirmés, dont plus de 300 décès. En réponse à la flambée des chiffres, le président russe Vladimir Poutine a reporté un événement commémorant la fin de la Seconde Guerre mondiale alors que son pays se retrouve aux prises avec un coronavirus. L'événement aurait inclus des fanfares et un défilé militaire mettant en vedette 15 000 soldats.

M-1 devrait organiser un autre événement à huis clos le 18 avril à Minsk, en Biélorussie, où la promotion a tenu son premier spectacle ce mois-ci le mercredi 15 avril. conditions les plus strictes telles que déterminées par des médecins qualifiés.  » Ils ont également affirmé que tous les combattants et le personnel ont été «testés et surveillés pour COVID-19 par des professionnels de la santé qualifiés».

Au-delà de la capacité de test, M-1 a également exigé que son personnel porte des masques noirs pendant toute la durée de l'événement, y compris ses professionnels de la santé, les annonceurs, les cornermen et même les ring card girls.

La carte de combat finale de M-1 Global ce mois-ci aura lieu le 25 avril, également au Bélarus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *