Graham Boylan: Cage Warriors ne se battra pas tant que «les restrictions ne seront pas levées»


Le président de Cage Warriors, Graham Boylan, a révélé la semaine dernière qu'il avait obtenu un lieu privé pour accueillir plusieurs événements, mais le promoteur irlandais a souligné qu'il n'avait aucune intention d'organiser des spectacles tant que les restrictions sur les coronavirus ne seraient pas assouplies au Royaume-Uni.

Clarifiant les informations qu'il a publiées sur les réseaux sociaux, Boylan a expliqué comment il pensait que les nouvelles étaient mal interprétées, car beaucoup pensaient que la promotion tentait de mettre en scène les événements dès que possible.

« Je pense que lorsque nous avons mis cela là-bas, il a été pris un peu hors de son contexte », a déclaré Boylan au MMA Fighting. Eurobash Podcast.

«Je pense que les mots étaient« quand le moment est venu »dans ce message. Nous avons un emplacement – j'ai deux emplacements que je pourrais utiliser et ils seront utilisés lorsque le moment sera venu. Ce qui se passe sur les réseaux sociaux ces jours-ci, c'est que c'est hors contexte; c'est mal lu, ce n'est pas lu en entier. Nous avons deux emplacements, ils seront utilisés le moment venu. »

Avec les restrictions de coronavirus obligeant actuellement à arrêter les événements, Boylan est catégorique: il n'a pas l'intention de mettre en scène une carte de combat pendant la phase actuelle et ne cherchera à mettre en scène un spectacle que lorsque la situation changera.

«Le moment est venu de lever les restrictions», a-t-il expliqué. «Les gens peuvent actuellement travailler. Si vous ne pouvez pas travailler à domicile, vous pouvez aller travailler. Les combattants ne peuvent pas travailler à domicile, n'est-ce pas? Qu'allons-nous faire, envoyer un combattant dans une autre maison de combattants pour lui dire: « Je vais te combattre plus tard? », Puis nous enverrons un caméraman pour le filmer? Les combattants doivent aller quelque part pour travailler. Je sais que ce n'est pas un travail clé, mais c'est leur travail. À la fin de la journée, lorsque les restrictions sont levées et que les gens peuvent se déplacer, nous allons montrer quand les combattants sont prêts.  »

Le président de Cage Warriors a également souligné que les combattants devraient être prêts à concourir, ce qui n'est pas une évidence en raison de la fermeture des gymnases pour le moment.

«Les combattants doivent être prêts pour que ces spectacles se poursuivent. Avec les gymnases fermés et les combattants incapables de se mélanger avec d'autres combattants pour obtenir leur combat … ça va prendre un peu de temps. Donc, quand le moment sera venu, nous appuierons sur la détente. »

Pour toutes les dernières nouvelles, opinions et opinions sur le MMA européen, écoutez Eurobash.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *