Rapport: Dana White confiante dans le retour de l'UFC grâce aux informations «non publiques» du groupe de travail de Donald Trump


Dana White fait face à de nombreux obstacles dans son désir inébranlable d'animer des émissions pendant cette pandémie de coronavirus. Malgré quatre spectacles déjà supprimés, le président de l'UFC est resté confiant dans sa capacité à commencer à organiser plusieurs événements – en commençant par un gros PPV le 9 mai – et en affirmant qu'il a tout compris.

White a récemment eu une réunion virtuelle avec plusieurs de ses combattants pour parler de leurs plans à venir, et c'est là qu'il aurait parlé de la façon dont ses liens étroits avec le gouvernement peuvent l'aider à atteindre ses objectifs pour son entreprise.

Le président de l'UFC a récemment fait partie du groupe de travail de Donald Trump, qui a été formé pour aider à redémarrer l'économie américaine. Selon MMA Junkie, White a déclaré que sa confiance dans le fait que l'UFC serait en mesure de redémarrer bientôt « découle en partie de la connaissance de détails non publics », révélée uniquement aux membres de ce groupe de travail.

La Nevada State Athletic Commission dit que parler de sanctionner les événements de sports de combat en mai est encore «prématuré» et qu'ils sont «fermés jusqu'à nouvel ordre». Le gouverneur du Nevada, Steve Sisolak, a également exprimé son hésitation à lever les mandats de verrouillage après le 30 avril, promettant de donner la priorité aux vies plutôt qu'aux dollars.

Cependant, armé de ce soutien de Trump, White aurait clairement indiqué que l'ouverture des installations de l'UFC APEX (et du Performance Institute) pour les spectacles était une priorité absolue et rencontrerait le gouverneur Sisolak pour « discuter des options ».

Faisant également partie de la réunion, White a déclaré que les combattants américains de leur liste pourraient être en mesure de concourir sur leur «Fight Island» prévue et que l'organisation de la Semaine internationale de la lutte en juillet est «douteuse». Il a également parlé de plans plus axés sur les combattants pour les spectacles à venir, tels que le fait de ne pas aimer les poids de rattrapage pour les combats prévus malgré la pandémie et de limiter les cornermen pour chaque combattant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *