Dana White répond aux questions des combattants lors de l'appel COVID-19: les lieux sont secrets


Ultimate Fighting Championship (UFC) fait de son mieux pour revenir au calendrier au milieu de l'épidémie de COVID-19 en cours et du report ultérieur de tous les événements à venir, y compris l'UFC 249 qui devait initialement avoir lieu ce week-end.

Alors que le président de l'UFC, Dana White, prévoit déjà un événement massif pour le 9 mai, cette carte n'est pas figée et doit d'abord obtenir l'approbation des représentants de l'État et des dirigeants de Disney / ESPN. White a même proposé une «Fight Island» afin de mettre en scène des événements au cours des prochains mois, mais c'est aussi un travail en cours.

Alors que l'UFC navigue dans ce paysage imprévisible et tente de se remettre sur la bonne voie dès que possible, la promotion va faire de son mieux pour tenir ses combattants informés. C’est pourquoi l’UFC organise plusieurs conférences téléphoniques pour tenir tous les combattants informés de COVID-19 et des plans futurs de la promotion, selon un rapport initial de ESPN.

La première session a eu lieu plus tôt ce soir (vendredi 17 avril 2010) à 17 h 30. ET. Des séances supplémentaires sont prévues le lundi 20 avril à 13 h 00. ET et aussi 20 h ET.

Selon MMA Fighting, l'UFC a envoyé à tous les combattants un e-mail plus tôt dans la semaine détaillant les multiples conférences téléphoniques COVID-19. L'e-mail a également déclaré que les combattants de l'UFC étaient invités à assister à au moins l'une des trois réunions. Les gestionnaires et autres «parties externes» ne sont pas autorisés à participer.

À la suite de la conférence téléphonique COVID-19 initiale de ce soir, MMA Junkie a pu acquérir bon nombre des questions traitées par l'UFC et White. Voici quelques-uns des sujets abordés:

  • Les combattants n'ont pas à se battre s'ils ne se sentent pas en sécurité
  • Les lieux des événements resteront secrets
  • White rencontrera le gouverneur du Nevada, Steve Sisolak, pour discuter des événements à l'UFC Performance Institute et à l'UFC Apex dans un avenir proche
  • Les combattants dont les combats ont été annulés seront priorisés en premier
  • L'UFC offre un soutien à tous les combattants aux prises avec l'épidémie de COVID-19, y compris les problèmes de santé familiale
  • Les épisodes de poids variable ont été discutés, mais restent peu probables
  • Les combattants devront peut-être choisir entre les cornermen en fonction des futures limites des événements
  • « Fight Island » est une chose réelle et ouverte à TOUS les combattants
  • La «International Fight Week» à Las Vegas en juillet est peu probable
  • L'UFC prévoit d'organiser des événements chaque week-end à partir du 9 mai
  • Le personnel médical et les hôpitaux seront facilement disponibles pour chaque événement

Malgré son état actuel de limbes, l'UFC a fait tout ce qui était en son pouvoir pour garder les portes ouvertes et rester une organisation MMA active. La promotion, en particulier White, a reçu un contrecoup considérable de la part de divers médias pour avoir tenté de le faire, tandis que toutes les autres grandes organisations sportives américaines, telles que la NFL, la MLB, la NBA et la NHL, restent suspendues.

Pour l'instant, l'UFC est en attente comme une grande partie du monde du sport. Mais si la promotion et les Blancs obtiennent ce pour quoi ils recherchent, les combattants pourront retourner à l'action très bientôt.

Restez avec Mania pour une couverture supplémentaire sur les appels COVID-19 restants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *