Sarah Moras réfléchit au report de l'UFC 249, prêt à combattre n'importe qui lorsque les événements reviendront


Parmi les combattants qui attendaient de voir si la carte UFC 249 attendue depuis longtemps allait se produire le 18 avril, Sarah Moras, poids coq.

Ayant tout juste remporté une victoire lors de son précédent combat à l'UFC 242 en septembre de l'année dernière, Moras cherchait à poursuivre sur sa lancée lorsque la pandémie de coronavirus a éclaté. Heureusement pour Moras, elle est en mesure de voir quelque chose de bien dans ce qui a été une situation paralysante pour le sport.

« Mon combat (UFC 249) était prévu tout le temps », a déclaré Moras à MMAWeekly.com. «Il n'a jamais été annulé ou reporté jusqu'au (ils l'ont officialisé). Avoir un combat programmé et se concentrer sur cela était en quelque sorte une belle rupture avec la réalité en quelque sorte. Au moins, je me suis amélioré en tant que combattant, donc il y a des points positifs à tout cela. »

Alors qu'il y avait beaucoup de doute que l'UFC 249 se produirait à sa date prévue du 18 avril, pour Moras l'événement n'a jamais été remis en question jusqu'à la fin. En tant que telle, elle travaillait constamment pour son combat proposé avec Sijara Eubanks du mieux qu'elle pouvait pendant le verrouillage.

« J'avais le sentiment que cela n'allait pas se produire, mais on m'avait dit qu'ils y travaillaient toujours et que cela allait se produire, alors j'ai juste continué à m'entraîner », a déclaré Moras. «Mon petit ami avec qui je vis est l'un de mes principaux partenaires d'entraînement, j'ai donc eu de la chance de l'avoir tout le temps. Nous avions des nattes, pas les meilleures, mais au moins quelque chose, donc nous avons pu trouver du travail à la maison.


TENDANCE> Dana White prévoit d'organiser des événements UFC à l'APEX de Las Vegas à partir de mai


«(Le jour où l'UFC 249 a été officiellement annulé pour le 18 avril), cela aurait été ma dernière séance d'entraînement. Je pense que j'aurais pris la semaine prochaine en douceur comme je le ferais de toute façon avec un combat à venir, alors je pense que je vais reprendre l'entraînement. »

L'une des histoires circulant parmi les médias à l'intérieur et à l'extérieur du MMA était des rumeurs selon lesquelles l'UFC aurait mené ses opérations sur une île privée pour une série de combats. Pour Moras, il était facile d'ignorer ces distractions car la date d'origine de l'UFC 249 aurait rendu improbable qu'il se produise n'importe où en dehors du continent américain.

« Ce sont surtout les gros titres qui parlaient de l'île, mais quand vous lisez les articles, cela ne dit pas pendant quelques mois, alors je savais que mon combat ne se déroulerait pas sur une île », a déclaré Moras. « Donc, j'ai en quelque sorte pensé avec tout le pays enfermé que ce serait probablement sur un terrain privé. »

Lorsque le verrouillage est levé et que l'UFC est en mesure de reprendre les événements, Moras aimerait avoir son match contre l'UFC 249, mais si ce n'est pas possible, elle affrontera quiconque se mettra devant elle.

« J'aime vraiment l'idée de combattre les Eubanks », a déclaré Moras. «Je pense que j'étais très préparé pour ce combat. J'aurais pu faire un très bon show. Mais à la fin de la journée, je suis prêt à combattre n'importe qui. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *