L'UFC 249 aurait lieu sur des terres tribales en Californie, la commission d'État ne participera pas


On dirait UFC 249 se déroule comme Dana White a insisté. Mais, il est rapporté que la carte du 18 avril ne sera pas supervisée par une commission sportive d'État.

Crédit d'image: UFC / YouTube

L'UFC 249 se déroulerait au Tachi Palace Resort and Casino

Lundi, l'UFC a annoncé que Tony Ferguson et Justin Gaethje vont se battre pour un titre intérimaire léger à l'UFC 249, avant d'annoncer la totalité de la carte. La promotion n'a cependant pas annoncé le lieu de l'événement.

Depuis lors, vétéran Le journaliste du MMA, Jeff Sherwood a indiqué que l'événement sera organisé par le Tachi Palace Resort and Casino, qui est situé près de Lemoore, en Californie. Le casino est situé sur le terrain de la tribu Tachi-Yokut.

Plus récemment, le New York Times a également rapporté que, selon des sources, l'événement du 18 avril aurait lieu au casino susmentionné. Le site a accueilli de nombreux événements MMA au fil des ans, dont certains ont été supervisés par la California State Athletic Commission.

Mais, l'histoire comprend également la déclaration suivante de la commission, qui a confirmé qu'elle ne supervisera pas l'UFC 249.

«La commission se fait l'écho des conseils du gouverneur de Californie Gavin Newsom, du ministère de la Santé publique, des responsables locaux de la santé et des recommandations de l'Association of Ringside Physicians concernant l'annulation des événements où des personnes risquent de contracter Covid-19 et encourage la l'industrie à faire de même.

La commission ne participera pas à l'U.F.C. le 18 avril, quel que soit le lieu de l'événement. »

Maintenant, il est très probable que l'UFC savait que la commission d'État ne serait probablement pas d'accord pour réglementer l'événement. Donc, ces nouvelles n'auront probablement pas d'impact sur le déroulement de la carte.

Déclaration de l'Association of Ringside Physicians

Et en termes de déclaration de l'Association of Ringside Physicians? Lequel le CSAC a mentionné?

C'est ici:

«Tout sport de combat ayant lieu pendant cette pandémie mondiale place les athlètes, les officiels et toute autre personne impliquée dans l'événement sous un risque inutile d'infection et de transmission de Covid-19.

De plus, les athlètes de sports de combat ont souvent besoin de soins médicaux après un combat, et nous ne souhaitons pas voir de pression supplémentaire sur un système médical déjà débordé. »

Maintenant, White a insisté pour que l'UFC prenne toutes les précautions nécessaires pour garantir la sécurité des combattants et des personnes participant à l'événement. Mais, comme cela est en cours d'écriture, aucun détail spécifique n'a été divulgué.

Ainsi, en fonction de ces détails, l'opposition à la tenue de l'événement par l'UFC dans ces circonstances pourrait augmenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *